Weekend plein de surprises.

10 octobre 2016 - 13:58

En recevant Wevelgem-City, nous recevions l’équipe qui venait de mettre Westhoek en échec dimanche dernier. Nous avions donc toutes les raisons de nous méfier, même si sur les joueurs alignés la semaine passée, Wevelgem n’avait conservé que cinq joueurs.

On se rendrait très vite compte que ces craintes n’étaient pas vraiment justifiées, nos jeunes adversaires (quatre 2ème année seulement dans le noyau) ayant beaucoup de mal à repousser nos attaques et à passer le milieu de terrain.

C’est un miracle que le score soit resté vierge jusqu’à la mi-temps. Trop d’imprécisions dans la finition, et mis à part un tir repoussé sur la transversale, nous n’avions pas grand-chose à nous mettre sous la dent avant la pause.

Nous avions appris dans l’intervalle que nos deux plus proches poursuivants, Westhoek et Wervik venaient de partager la mise, ce qui rendait la victoire encore plus importante, elle nous permettrait de consolider cette deuxième place au classement.

La domination allait se poursuivre au cours du troisième quart-temps, mais sans véritablement apporter de danger : trop de tirs tentés à 20 mètres, pas assez d’actions construites jusque dans le carré, des appels dans la profondeur ou sur les ailes invariablement ignorés.

La libération allait venir suite à un rush de M.C. qui s’engouffre à travers la défense avant de crucifier le gardien. Le plus dur était fait, même si le match aurait dû être plié bien plus tôt. Les nôtres allaient doubler la mise en toute fin de match, un match dans lequel notre gardien n’aura pas eu un seul arrêt à effectuer.

Une victoire qui fait du bien dans les chiffres, mais la manière n’y était pas toujours. On n’a pas vu la circulation de balle, le passing qui font généralement notre force. Il faudra ouvrir d’autres registres la semaine prochaine à Wervik.

Au rayon des bonnes nouvelles arithmétiques, on notera la première défaite du leader Geluwe (1-0 à Ledegem) qui a en plus vu son capitaine et buteur (vous vous souvenez, le « grand n°9 ») écoper d’une deuxième jaune en fin de match. Ceci signifie qu’il ne pourra pas jouer le weekend prochain quand Geluwe recevra Westhoek. Avec les trois points pris samedi, la Jespo revient à deux unités du leader et peut se remettre à rêver du titre : une victoire la semaine prochain en terre wervikoise nous permettra en tous les cas d’aller dans 2 semaines à Geluwe pour nous emparer de la 1ère place (si ce n’est déjà fait en cas de victoire de Weshoek à Geluwe).

Le match de samedi est donc plus crucial que jamais, mais, pas besoin de grand-chose pour motiver nos gars pour un derby contre Wervik.

N’oubliez pas de jouer et de gagner en ÉQUIPE !

Commentaires