Les Copains d’abord !

29 janvier 2017 - 08:22

Staden, notre adversaire du jour, était invaincu depuis le début de la saison. Ils avaient remporté leur premier championnat (dans une autre série) en gagnant tous leurs matches : 33 points sur 33 avec une moyenne de sept (7 !) buts marqués par match. Depuis le début de la deuxième moitié de saison, ils avaient enregistré leur premier match nul de la saison à Westhoek après deux larges victoires. Leur compteur indiquait 15 buts en trois rencontres et ils étaient – à la faveur du nombre de matches joués – le leader invaincu de notre série (ils ont joué 2 matches de plus que nous).

Nous savions donc à quoi nous attendre, ce ne serait pas facile contre une équipe qui avait oublié depuis plusieurs mois la conjugaison du verbe ‘perdre’ au présent et au passé composé. La tension se lisait d’ailleurs sur les visages avant le match, nos U15 savaient que l’enjeu était de taille et que le défi serait âpre à relever.

Tout commença toutefois comme dans un conte de fées. Nous héritons d’un premier corner après deux minutes de jeu seulement. Le coup de coin botté au premier poteau semble tomber dans les mains du portier stadois, bien positionné, mais celui-ci se savonne et laisse choir le ballon dans ses filets. 1-0 en tout début de match, c’est devenu une bonne habitude pour l’équipe de David Libion. Dame Fortune était visiblement de notre côté pendant ces premières minutes, mais elle changerait rapidement de camp : la suite du match serait une succession d’assauts jespotiens avortés précocement. Ce deuxième but libérateur ne tombera finalement jamais, le nombreux public étant condamné à suivre les 78 dernières minutes dans le plus grand stress jusqu’au triple coup de sifflet libérateur.

En face, nos adversaires ne se créeront aucune véritable occasion, toutes leurs attaques étant systématiquement anéanties par une défense impériale jouant haut et ne laissant à aucun moment notre adversaire s’immiscer dans la surface de réparation. Staden devra se contenter de quelques coups-francs à bonne distance de notre cage et, même s’ils peuvent s’en vouloir de perdre sur une savonnette de leur keeper, à aucun moment ils n’ont pu revendiquer la victoire. Notre victoire par 1-0 est somme toute méritée, nous avons dominé le match de bout en bout, nous avons seulement manqué de réalisme en phase de concrétisation, et… les trois points se trouvent bel et bien dans notre escarcelle. 5ème clean sheet d’affilée, 8ème victoire successive, 15ème match de suite sans défaite. Ça, c’est fait !

A l’issue du match, le Président Jacques Vandermarlière, avait tenu à féliciter le groupe pour leur titre remporté avant la trêve et remercier les parents pour leur confiance. Au terme d’un joli discours empreint d’émotion (nous reconnaissons bien là notre président), le Grand Jacques servit le verre de l’amitié aux nombreux parents encore présents plus d’une heure après le coup de sifflet final, pendant que nos diables rouge et blanc tous assis à la même table semblaient déjà préparer le prochain match dans la bonne humeur, en démontrant pourquoi le slogan et la recette à succès de la Jespo, c’est… les Copains d’abord !

Merci les gars ! Merci aux parents, merci Jacques !

Commentaires